Les modes de cuisson

Publié le par Patricia REPON

Apprendre à cuisiner sainement en participant aux ateliers culinaires de Patricia REPON

Apprendre à cuisiner sainement en participant aux ateliers culinaires de Patricia REPON

LES MODES DE CUISSON

Trop cuire ou mal cuire les aliments, c’est détériorer leurs qualités nutritionnelles et c’est aussi perturber leur digestion et leur absorption par notre tube digestif.

Quels sont les différents modes de cuisson ?

  • A l'eau
  • A la vapeur douce
  • A la cocotte minute
  • Au micro-ondes
  • Au barbecue
  • A la poêle
  • Frits
  • Au four 

Que peut-on attendre de la cuisson idéale ?
La cuisson idéale est sans aucun doute la cuisson à la vapeur douce, inférieure à 95°c. C’est le seul mode de cuisson qui respecte l’identité de l’aliment.

La vapeur douce, obtenue dans une sorte de couscoussier à un seul étage, avec grille à larges trous et couvercle bombé, et que l’on remplit largement d’eau, va dès l’ébullition entourer l’aliment, pénétrer à l’intérieur, le faire transpirer, et le cuire très rapidement.
C’est une cuisson efficace, rapide, protectrice, et qui nettoie les aliments de tous les toxiques, additifs et métaux lourds causés par les modes de culture, l'environnement et les techniques industrielles de préparation alimentaire.
On peut tout cuire à la vapeur douce : légumes, légumineuses, céréales, viandes, poissons, pain, gâteaux… 
Mais il faut être attentif aux temps de cuisson car plus la durée s’allonge, plus la présence des vitamines diminue et plus les bons nutriments se dégradent. Une bonne cuisson est une cuisson courte. Les aliments doivent garder leurs couleurs, leurs odeurs, leurs goûts et leurs textures.

Quelles sont les conséquences d'un excès de cuisson ?
Un excès de cuisson change très vite les glucides complexes en sucres « rapides ». Il dégrade les acides gras ou les transforme chimiquement en molécules complexes. Quant aux protéines, elles se dégradent en acides aminés formateurs de sucre qui constituent des sucres cachés.
Tous ces nutriments transformés perturbent la digestion et le transit intestinal, ouvrent la voie aux dérèglements digestifs et, à long terme, aux maladies du métabolisme, tout en réduisant les défenses immunitaires. Plus grave est l’engrenage à long terme : ainsi plus on cuit, moins on supporte les crudités et les fruits frais, qui seuls peuvent rendre la santé à nos intestins malmenés.

A retenir...
Pour bien faire au quotidien sans devenir extrémiste, privilégiez le plus souvent la cuisson au cuit-vapeur. La poêle et le four sont également bien utiles, mais gardons à l'esprit de ne pas "griller" trop les aliments. Le barbecue et la friture sont des modes de cuisson qui doivent être exceptionnels. Enfin, vous pouvez jeter tout de suite votre micro-ondes...

MIEUX CONNAITRE LA NATUROPATHIE


Patricia REPON - NATUROPATHIE - COURS DE PILATES
Agréée OMNES (Organisation Médecine Naturelle Education Sanitaire)

Aromathérapie, Réflexologie plantaire, Modelage lymphatique
Palais Vauban, 12 avenue Jean Moulin, 83000 Toulon  
Déplacements en PACA pour formations et conseils

Tél : 06 09 50 04 19 - Mail : patricia-repon@naturopathe-toulon.fr 

Commenter cet article