Le chou : Un légume de saison

Publié le par Patricia REPON

Le chou : un légume de saison à consommer sans modération

Le chou : un légume de saison à consommer sans modération

LE CHOU : UN LEGUME A PRIVILEGIER

Ou plutôt les choux, car ce n’est pas le choix qui manque ! En effet, chou rave, chou rouge, chou fleurs, chou de Bruxelles, chou romanesco, chou blanc pommé, chou vert frisé, chou chinois, chou brocoli et le petit dernier sur les étals : le chou kale. Du coup, le chou est tellement chou qu’on en met partout, il orne nos tables de janvier à avril dans des plats les plus variés : en salade, en potée, farci, en gratin, en béchamel, en choucroute… Ou tout simplement à la vapeur accommodé d’une bonne vinaigrette. Comme toujours, varier les plaisirs en les goûtant tous est idéal pour profiter des bienfaits de chacun, mais regardons d’un peu plus prêts pour connaitre leurs vertus.

Tous les choux font partis de la famille des crucifères qui ont la particularité de contenir du souffre, c’est lui-même qui est à l’origine de leurs mauvaises réputations : odeur nauséabonde à la cuisson et inconfort intestinal ! C’est pour cela que vous l’avez parfois écarté de vos cuisines… Quel dommage, le souffre est un minéral essentiel au fonctionnement du corps humain, il agit en détoxifiant le foie, organe majeur d’élimination des toxines. C’est grâce à cet élément que ce légume peut être qualifié à juste titre d’aliment anti-cancer car une fois dans nos estomacs, les glucosinolates qu’il contient se transforment en sulforaphanes qui ont le pouvoir d’éliminer de l’organisme les agents toxiques qui peuvent provoquer le cancer, réduire les tumeurs et favoriser leur autodestruction. Ils ont également des propriétés bactéricides notamment sur l’hélicobacter pylori, bactérie responsable des ulcères gastriques à l’origine des cancers de l’estomac. Ces glucosinolates se transforment également en indole, qui confère aux choux un pouvoir anti-inflammatoire puissant qui permet de réduire de façon efficace les douleurs articulaires, les problèmes de peau comme l’acné ou l’eczéma, les chutes de cheveux, ou encore  la constipation chronique. Cependant, ces substances sont  très fragiles et une préparation mal adaptée réduit leur pouvoir de se transformer en composé actif, donc, il est nécessaire de veiller à avoir le mode de cuisson le plus court possible et une fois de plus c’est avec le vitaliseur  que vous retirerez le meilleur de ce merveilleux légume.

Et bien sûr, ce n’est pas tout ! Concentrés comme tous les végétaux en vitamines, notamment du groupe B, il est favorable à un bon fonctionnement cérébral, son calcium assimilable aide à prévenir ostéoporose et fractures, mais c’est aussi par sa grande quantité en antioxydants qu’il protège notre organisme des méfaits des radicaux libres.

Une recette simple et rapide pour utiliser tous les choux d’un seul coup sans faire chou blanc ? Mettez 10 cm d’eau dans la cuve du cuit vapeur. Pendant ce temps, hachez grossièrement un oignon et émincez finement les choux ronds, puis mettez en petits bouquets tous les autres, lavez et grattez quelques petites pommes de terre et réduisez une carotte en rondelles. Mettez le tout dans le panier du cuit vapeur et déposez dessus des saucisses animales ou végétales. Laissez cuire 20 mn. Pendant que çà cuit, mettez dans un bol 2 gousses d’ail haché, 2 cuillères à soupe de paillettes de légumes déshydratés, 3 cuillères à soupe d’huile d’olive, 1 cuillère à soupe de gomasio et un peu d’eau chaude pour détendre. Servir et laissez chaque convive se servir de la sauce à sa convenance… Bon appétit !

LA NATUROPATHIE : UN ART DE VIVRE (voir la vidéo)

Patricia REPON - NATUROPATHIE - COURS DE PILATES
Agréée OMNES (Organisation Médecine Naturelle Education Sanitaire)

Aromathérapie, Réflexologie plantaire, Modelage lymphatique, Niromathé ®
Palais Vauban, 12 avenue Jean Moulin, 83000 Toulon  
Déplacements en PACA pour formations et conseils

Tél : 06 09 50 04 19 - Mail : patricia-repon@naturopathe-toulon.fr 

Commenter cet article